Et si on parlait d’un sujet qui étonne, surprend, divise ?

Lorsque vous préparez votre mariage, vous demandez des devis à droite à gauche pour vous faire une idée.

Bien souvent vous n'êtes pas le seul décisionnaire dans le choix de vos prestataires, car à la diversité d'offres s'ajoute la question du budget.

Et là commence la salve d'offres toutes plus variées les unes que les autres, et vous ne comprenez pas grand chose entre des devis allant parfois du simple au double.

Voici un petit éclairage pour comprendre ce qui se cache derrière les tarifs des photographes de mariage.

  • L’expérience : Il est évident qu’un petit jeune étudiant qui commence ne vas pas facturer une journée de photographe de mariage à 1000 euros. Cependant, il est du devoir de chaque photographe qui débute, d’informer son client de l’évolution future de ses prix s’il continue son activité. S’il ne le fait pas, la majorité des gens penseront qu’il est possible de trouver un photographe à 200E . Ce n’est pas impossible, mais sera t’il un “bon” photographe ? Lorsque j’ai commencé je ne me voyais absolument pas demander mes prix actuels, mais j’ai acquis de l’expérience. Je sais ou me placer dans l’église, je connais comme le nom de mes dix doigts le déroulement d’une journée de mariage, je sais anticiper, m’organiser… Mais tout cela s’apprends avec le temps, et je suis consciente que rien ne s’acquiert totalement et que cette profession est sujet à des remises en questions permanentes et à une soif d’apprentissage croissante.
  • Le regard : Chaque photographe a un style qui lui est propre, une sensibilité qui l’anime et qui le nourrit d’année en année. Et si vous vous dites parfois devant des photos de mariage ” Woaw, cette photo est top !  Il y a de l’émotion, on ressent l’instant” . Alors c’est que le photographe a rempli son travail, et qu’il vous a partagé sa propre sensibilité, ce qui, au passage , n’est jamais facile ! J’ai mis beaucoup de temps à prendre des personnes en photo, car je trouve cela très difficile de capter l’instant, les sourires, l’intimité. C’est pour cela que j’ai commencé par faire des portraits d’enfants, parce qu’avec eux tout est spontané, tout est naturel. Alors j’ai gardé cette démarche dans mes reportages de mariage, je considère que tout le monde garde son âme d’enfant, y compris moi ! Il faut rester simple, c’est ce qui semble être le secret.
  • Le matériel : Parlons un peu technique. Le matériel du photographe, c’est un peu comme une collection de pinceaux pour un peintre. Il faut qu’il ait les meilleurs outils de travail, pour que ce qu’il a en tête puisse se réaliser pleinement. Le photographe c’est la même chose, s’il a un pinceau de mauvaise qualité, son trait sera moins précis, moins net. Un boitier professionnel coûte environ 2000E et ce, sans objectifs qui parfois peuvent être plus cher que le boitier. Il y a de multiples petits frais, qui lorsqu’ils s’accumulent peuvent très vite chiffrer. ( ex : les cartes SD pro, les sacs, les envois postaux, les frais de galerie en ligne, les impressions …ect ).
  • Le professionnalisme : Je dirais de manière très concrète que le professionnalisme se départage entre ceux qui livrent un travail propre de la prise de rendez-vous à la livraison des fichiers finaux et ceux qui bricolent. Et n'oubliez pas que l'état dès lors qu'on est déclaré nous prélève 25% de charge pour les auto-entrepreneurs.
  • Le temps de travail : un reportage complet se compte environ en 10/15h de présence selon la formule choisi par le couple. Rajoutez à cela tous les échanges de mail et les rdv téléphoniques ou physiques avec les futurs mariés , ainsi que le temps de post-production, et nous arrivons facilement à 30h de travail.
  • La garantie d'avoir des photos exploitables en un délai correct : si vous décidez de faire confiance à un amateur éclairé et à moindre coût c'est un risque à prendre. Combien de fois n'ai je eu de retours déceptifs de la part de mariés ayant choisi de faire confiance à la cousine de oncle jean qui a eu un appareil photo à son anniversaire et qui finalement ne vient plus au mariage, ou à cousin Louis qui est invité et qui du coup a profité du mariage et n'a pris aucune photo de famille. Cependant vous pouvez très bien tomber sur des pépites, et tant mieux pour vous ! Mais assurez-vous d'avoir au préalable bien établi ce que vous souhaitez et de connaitre le délai de rendu.
  • J'espère que cet article vous a plu !

    N'hésiter pas à le partager !

    SHARE THIS STORY