Pour commencer qu’est ce que la Peur ? 

      La Peur tire son ethymologie du mot latin pavor signifiant effroi, épouvante , crainte . 

      Son contraire est la bravoure , l’audace , le courage … 

      Quand on a un projet ou l’envie de se lancer – ici la photographie – on doit faire face à plusieurs peurs que je vais tenter de vous décrire dans ce post . ( et je dis bien faire face , car on se retrouve face à une montagne de craintes, de doutes et d’angoisse ) 


      La Peur de l’autre 

      Une des premières craintes , qui est purement défensive à mon sens , c’est la crainte du jugement de l’autre. 

      Nous avons peur des remarques , de la jalousie , à propos du simple fait de se lancer . 

      La photographie est idéalisée et parmi ceux qui réussissent beaucoup y arrivent grâce à leur maîtrise du business et non leur capacité de prise de vue . 

      De cela découle une certaine jalousie, envie , défiance de la part des proches  » mais qui est t’il/elle pour se lancer comme photographe ? Il n’a pas de formation ? C’est un métier casse gueule . Ses photos ne sont même pas bonnes . N’importe quoi , elle fait ça car elle peut se le permettre vue la situation de son mec/sa Meuf . »

      Toutes ces remarques je les ai entendues , et ma défense a été de tracer ma route . La critique est facile mais l’art est difficile ! Entre ceux qui se lancent et ceux qui n’hésitent pas à faire des remarques , il y a souvent un grand manque de courage et d’envie .


      La Peur “ technique ” 

      Une des grandes questions qui revient souvent c’est : tu as fait des études ? Et quels matériels photo tu utilises ? Quels logiciels ? 

      Alors en fait ça c’est des peurs légitimes quand on commence et qu’on continue à avoir  encore durant son évolution . L’aspect technique peut rebuter , car oui il est important et nécessaire de bien maîtriser son matériel . 

      Mais Rome ne s’est pas faite en un jour ! Prenez le temps de lire des blogs comme compétence photo ou empara qui sont des sources constructives et fiables d’informations .  Et surtout , n’ayez pas peur de faire des erreurs , testez et pratiquez autant que vous le pouvez ! 


      La Peur du “ Wedding Game “

      Le monde de la photographie est féroce . Nombreux sont ceux qui rêvent d’en vivre ! La profession photographe se classe comme un des premiers métiers les plus fantasmés par les français ! 

      Il faut faire sa place , trouver sa place … et  surtout la garder . Car la concurrence est rude et d’autant plus dans la photographie de mariage .

      Mais elle peut être saine si on s’entoure bien et qu’on ne se base pas que sur la comparaison avec tel ou tel confrère ! 

      La solution à cela c’est donc pour moi de couper les réseaux sociaux de temps en temps , de ne pas se comparer , car il y aurait toujours plus petit et plus grand que soi ! Je rencontre beaucoup de gens pour échanger sur le domaine , et demander de l’aide ! Il ne faut pas avoir peur de le faire car en tant que free-lance on est souvent tout seul . 


      La Peur de soi 

      Cette peur est une des plus pernicieuses car elle vient puiser dans ce que nous avons de plus intime . Par exemple j’étais persuadée que les couples n’allaient pas me faire confiance , car j’étais super jeune – j’ai lancé mon auto entreprise en même temps que l’année de mon mariage à 21 ans . En retournant ce détail que je pensais être une faiblesse , j’en ai fait une force :).  Cette peur était irrationnelle et personne à part moi ne la voyait . 

      Les peurs intimes sont liées à notre caractère , on a peur de se lancer parce qu’on pense qu’on n’est pas assez comme il faudrait ( manque de courage , désorganisation , timidité ) . 

      Et qu’on n’est pas légitime ! La légitimité pour moi c’est comme l’indépendance , ça se prend un jour et on n’attend pas que ça vienne ! Les peurs qui nous concernent sont aussi d’ordre matériel , on a peur de manquer . De ne pas gagner assez d’argent, de manquer de confort ! ( pyramide de Maslow à allez voir pour comprendre l’échelle des besoins ) 

      Mais dans toute entreprise il y a une part de risque , et c’est votre capacité à comprendre et à évaluer les prises de risque et l’investissement que vous souhaitez prendre qui fera la différence ! Pour cela, vraiment, pensez comme un chef d’entreprise parce que c’est ce que vous êtes et ce que vous voulez être si vous voulez VIVRE de la photo . Faites un business plan , c’est super important ! Les problèmes d’organisation sont aussi un frein. Il existe des supers applications et méthodes pour structurer son esprit , pensez y . Dépassez votre timidité en allant à des club photos près de chez vous , ou en discutant avec des personnes qui vous inspirent ! 

      Enfin pour finir , je vous dirais d’être indulgent avec vous même . Ne soyez pas trop dur ! Entourez-vous bien , n’ayez pas peur de poser des questions . Et hâtez vous lentement ( Seneque ) , ne vous jetez pas à corps perdu sans réfléchir . 

      Pour allez plus loin je vous invite à aller voir le syndrome de l’imposteur qui parle aussi de la peur ! 

      J’espère que ce petit topo vous a plu. N’hésitez pas me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en avez pensé !

      Belle journée ! 


      C’est impossible, dit la Fierté

      C’est risqué, dit l’Experience

      C’est sans issue, dit la Raison

      Essayons, murmure le Coeur

      William Arthur Ward
      SHARE
      COMMENTS

      Laisser un commentaire

      %d blogueurs aiment cette page :