Ces leçons sont données dans le cadre de balade photo que j’organise à Paris. Si vous souhaitez y participer vous pouvez rejoindre le groupe FB Coffee&Click. Les photos de cet article sont tirés de mes différents voyages.

      Qu’est ce que l’espace ? 

      C’est par cette notion que j’ai voulu commencer à partager ma vision de la photo avec vous. 

      L’espace est un endroit, un lieu de théâtre, un lieu d’échanges entre plusieurs matières, plusieurs objets , plusieurs âmes, qui l’investissent et le construisent. 

      Ecosse
      Ecosse

      L’espace peut changer, se métamorphoser, ou au contraire ne pas bouger pendant des années. Certains photographes sont obsédés par la façon dont l’espace est habité, ou non. 

      Que ce soient des grandes plaines désertiques, au grandes villes pleines à craquer l’homme investit l’espace selon ses codes et ses normes sociales. 

      Amsterdam
      Amsterdam
      Amsterdam

      J’emprunte ici la pensée de monsieur Hall, qui a une approche anthropologique concernant l’espace. Il explique que chaque espace a un caractère à la fois sociofuge et sociopète : il favorise le contact tout en sachant limiter les distances entre individus.

      En street photo, il y a souvent ce contraste d’espace dans l’espace. De petits mondes dans le grand monde pour ainsi dire. 

      Vietnam
      Maroc
      Maroc
      Maroc

      Le but de cette première session était de vous bousculer un peu pour que vous investissiez l’espace autours de vous. 

      Comment l’investir, et appréhender son environnement ? En prenant le temps, en observant bien sur, et en cherchant les petits détails qui caractérisent l’espace où vous vous trouvez. 

      L’espace urbain se définit par énormément de choses. Le bruit, les couleurs, les matières. Comment donc ne pas se perdre pour créer une image forte ? 

      Londres

      Mon conseil était de décrire votre environnement comme si vous parliez à un enfant de cinq ans .Cela vous permettra de mieux voir les contrastes, et la scène vous paraitra plus facile à capter ! ( ex : nous sommes en ville, il pleut, nous sommes assis à un café. Les chaises sont rouges. Il fait froid. Nous sommes cinq. Trois personnes ont pris un chocolat chaud ). 

      Il est bien évident que les cinq sens ont leur place dans votre façon de capter ce qui vous entoure. Ils rendent l’image plus vivantes, plus tactiles ! alors n’hésitez pas à capturer des matières, des gouts, des sensations. 

      Vietnam
      SHARE
      %d blogueurs aiment cette page :